4 JOURS A DUBLIN AU PRINTEMPS

Je vis à Dublin depuis maintenant 8 mois, et j’adore cette ville. Ni trop grande ni trop petite, je m’y sens bien. J’ai donc décidé de vous écrire un article sur cette ville, et plus particulièrement sur ce que vous pouvez y faire si vous êtes de passage pendant quelques jours, au printemps.

Oui, le printemps, et pas l’hiver ou l’automne, parce que c’est mieux si vous pouvez venir pendant qu’il fait beau (et un peu chaud, mais faut pas trop rêver non plus), la capitale est tellement plus agréable lorsqu’il fait beau. Mais bon, s’il pleut, c’est bien aussi !

 

Dans cet article j’aimerais mêler activités culturelles à faire absolument, et inclure tout ce qui est restaurants, bars, pubs, cafés… Bref, comment passer quatre jours agréables et bien remplis à Dublin, la capitale irlandaise.

Tout d’abord, petit topo sur la ville de Dublin et de l’Irlande en général sous forme de liste :
– l’Irlande est dans l’Union Européenne : pas besoin de passeport pour vous y rendre, juste votre carte d’identité
– l’Euro est la monnaie du pays
– les Irlandais conduisent à gauche, avec le volant à droite
– n’oubliez pas votre adaptateur pour brancher tous vos appareil électroniques
– Ils parlent anglais, pas Irlandais, la langue existe mais n’est plus parlée couramment dans la capitale, vous pouvez tout de même regarder des matchs de foot gaéliques ou de Hurling à la télé en irlandais, pareil si vous vous rendez dans la campagne irlandaise
– ne dîtes jamais aux Irlandais que leur pays se trouve dans le Royaume-Uni…
– les Irlandais sont très accueillants et chaleureux, ils ne klaxonnent par exemple presque jamais !
– tout est plus cher qu’en France, et oui… sauf peut-être l’essence, qui est légèrement moins chère qu’en France
– Si vous voulez acheter des cigarettes, sachez que les vendeurs ne sont pas autorisés à les montrer, rendez-vous donc dans un commerce type Spar pour les trouver, et demandez au vendeur ! (vous pouvez également trouver des distributeurs dans les pubs)
– pour finir, last but not least, n’oubliez pas de prévoir vous affaires pour tout type de temps ! Ici, on ne peut jamais vraiment savoir quel temps il va faire, sans oublier le vent qui est pratiquement toujours de la partie !

LES TRANSPORTS
comment y aller, comment s’y déplacer ?

L’avion ou le bateau ? Ici, je ne parlerais que de Dublin et des ses environs proches, donc, la meilleure façon de s’y rendre, c’est de prendre l’avion, puisque la voiture n’est pas nécessaire. Les prix d’avion sont très attractifs et il n’y a d’ailleurs qu’un seul aéroport à Dublin.

Par quelle compagnie aérienne passer ? 
Personnellement, pour venir, je ne suis passée que par AirFrance ou AerLingus (compagnie irlandaise). mais vous pouvez également passer par Ryanair, qui est également irlandais, qui plus est, spécialisée dans le lowcost.

AirFrance est surtout intéressant si vous venez avec beaucoup de bagages, là, les prix restent raisonnables, et vous êtes (presque) sûrs que votre vol se passera bien. Je suis passée par la compagnie pour mon retour de deux semaines à Noël, et tout s’est bien passé, mon aller-retour m’a coûté 130€ avec une valise de 23kg en soute et toujours une valise cabine, tout ça pendant la période de Noël, en faisant Paris (CDG)-Dublin.

AerLingus est assez attractif et également intéressant si vous avez pas mal de bagages (par exemple, je suis passée par eux pour venir en septembre dernier, j’ai payé 140€ en tout, pour le vol, une assurance et 40kg de bagages répartis dans deux valises, plus une valise cabine bien sûr, au départ de Paris CDG jusqu’à Dublin). Oui, je ne voyage pas vraiment léger. Je sais que, même sans trop vous y prendre à l’avance, et plutôt pendant les périodes creuses, vous pouvez trouver un aller-retour (avec un bagage cabine) pour une soixantaine d’euros, ce qui reste très raisonnable.

Ryanair est très très intéressant sur une courte période, quand vous n’avez pas à prendre beaucoup de bagages avec vous, car plus vous avez de bagages, plus vous paierez cher. Chez Ryanair désormais, il faut même payer sa valise cabine, n’est autorisé avec le billet d’avion qu’un sac (de type Easpack), si vous voulez emporter une valise cabine, il faut compter 6€ pour un vol simple. Ceux qui voyagent léger y trouvent donc leur compte. Vous pouvez trouver un aller-retour Paris-Dublin pour une quarantaine d’euros, sans la valise cabine.

Je pourrais quand même vous faire un article pour faire un roadtrip en Irlande, en m’attardant cette fois sur le ferry pour faire la traversée.

De l’aéroport à Dublin

Une fois arrivé à l’aéroport, vous pouvez toujours louer une voiture pour quatre jours. Mais il est assez compliqué de louer des voitures ici. Il existe bien sûr de nombreuses compagnies, mais si vous avez en dessous de vingt-cinq ans, il vous faudra, la plupart du temps, vous munir d’une assurance (très chère). De plus, les loueurs exigent souvent une carte de crédit, pour parer à d’éventuels dégâts sur la voiture ; par ce moyen, ils peuvent débiter plus d’argent que le prix convenu initialement, si vous dégradez le véhicule.

Dublin est une ville assez « petite » où vous pouvez pratiquement tout faire à pied, pas besoin donc, selon moi, d’une voiture, mais c’est vous qui voyez. Vous pouvez donc vous rendre de l’aéroport à Dublin en bus, il y a de nombreuses navettes mises en place. Comptez tout de même 6€ pour un aller-simple aéroport-Dublin, et 11€ pour l’aller retour. Pour cela, il faut passer par la compagnie DublinBus.

Se déplacer à Dublin

Comme je l’ai dit précédemment, vous pouvez pratiquement tout faire à pied à Dublin, mais pour les plus fainéants et pour les destinations en dehors de Dublin, il y a le bus, le tram et le DART. Mais il faut savoir que les transports sont en général très chers.

C’est la compagnie DublinBus qui gère les bus. Si vous ne restez ou n’avez besoin des transports en commun que 72h, c’est-à-dire trois jours, vous pouvez opter pour la carte Do Dublin, ce qui vous coûtera 35€ par personne, qui sert aussi pour faire la liaison aéroport-Dublin. Sinon, il faut payer ticket par ticket.
Le bus : Le prix des tickets varie selon le nombre d’arrêt que vous faites à bord du bus :
– de 1 à 4 arrêts : 2€15
– de 4 à 12 arrêts : 3€
– au delà de 12 arrêts : 3€30
Prévoyez également le montant exact, car la machine située à gauche du conducteur ne rend pas la monnaie. C’est donc très cher, mais n’hésitez pas à dire au chauffeur où vous vous rendez, il vous dira combien il vous faut !

Le tramway : la compagnie qui gère les trams est Luas, elle ne vous emmène pas partout, contrairement aux bus. Il faut compter entre 2€10 et 3€20. Vous pouvez acheter un ticket à la journée, qui coûte 7€30.

Le DART : Il s’agit d’une sorte de R.E.R qui se déplace le long de la côte est, il est très pratique si vous voulez à la mer pour une journée ou si vous voulez visiter une ville en dehors de Dublin. Il coûte cependant plus cher que le bus ou le tram. Comptez entre 8 et 10€  pour un aller-retour.

image1 (1)

Sachez que si vous êtes étudiants, vous aurez des réductions partout à Dublin, que ce soit pour les transports ou les activités. N’oubliez donc pas votre carte, même si on ne la demande que rarement.

Où dormir ?

Question assez importante : le logement. Vous avez de nombreuses options : Hôtels, B&B, AirBnb, Hostels… Le plus important selon moi, c’est de réserver plutôt à l’avance pour éviter de payer trop cher.

Hôtels : Ils fonctionnent comme partout ailleurs, je n’ai pas grand chose à dire dessus si ce n’est que, comme partout, les prix sont assez élevés.

B&B :Si vous rêvez d’une expérience purement irlandaise, c’est là qu’il faut aller ! Le principe est similaire à celui des hôtels, mais en plus convivial. Vous êtes logés chez l’habitant, on vous offre le Bed & Breakfast (littéralement le lit et le petit-déjeuner), pour souvent à partir d’une trentaine d’euros par nuit et par personne. Les hôtes sont toujours très accueillants et prêts à vous livrer tous les secrets de la ville.

AirBnb : Moins développé en Irlande qu’ailleurs, il y a quand même pas mal d’offre de AirBnb. Vous logez chez quelqu’un, que là personne soit la ou non, ce n’est souvent pas très cher et vous pouvez vous faire à manger dans le logement, ce qui est super cool pour les petits budgets. Réservez à l’avance pour avoir plus de choix et un prix plus attractif.

Hostels : Il s’agit en fait d’auberges de jeunesse. Vous connaissez le principe : louez un lit dans un chambre que vous partagez avec plusieurs personnes. Ce type de logement est très répandu, surtout dans les villes, et peu cher. Le côté positif, c’est que presque tous les hostels proposent des chambres exclusivement féminines ou masculines. En plus, c’est très pratique si vous partez en groupe (à partir de 6), puisque vous aurez alors une chambre pour vous seuls. Vous pouvez également vous faire à manger dans la cuisine commune, donc c’est très intéressant, c’est aussi l’option de logement la moins chère ! Le côté négatif, c’est que vous pouvez aussi vous retrouvez avec des inconnus, et ne pas avoir entièrement confiance en ce qui concerne vos bagages.

Bon, maintenant que le côté pas très fun est passé, on va pouvoir parler du plus intéressant : que faire à Dublin ?
J’ai prévu un programme complet de quatre jours à Dublin, mais bien sûr, vous faites ce que vous voulez ! J’ai ensuite rajouté une liste de choses à faire en plus, si ça vous intéresse.

JOUR 1

Pour commencer, si vous ne connaissez pas la ville, je vous conseille simplement de vous balader dans le centre, et de découvrir les différentes quartiers ; en particulier celui de Temple Bar ! Arrêtez vous dans un pub, n’importe lequel, et profitez d’un repas chaud, souvent, les pubs proposent des sandwichs, des wraps, des soupes, des toasts…

 

Puis, allez marcher le long du Liffey (le fleuve qui traverse la ville en son coeur) et traverser cette eau avec le ha’penny bridge. Reconnaissable entre tous les ponts de la capitales, le ha’penny Bridge (littéralement le pont au demi penny) est le premier pont construit qui relie les deux parties de la capitale. Pour le prendre, à partir de sa construction en 1816, jusqu’en 1919, il fallait payer un demi penny (puis un penny et demi), d’où son surnom ! Après avoir traversé le pont, allez sur O’Connel Street pour admirer le Spire et la vieille Poste.

Si vous avez un petit creux, craquez pour une Bubble Waffle à la Bubble Waffle Factory, située dans une petite rue de Temple Bar, puis, allez contempler les quelques photographies de la petite galerie nationale de photographie. Si vous préférez juste boire un verre, n’hésitez pas à vous rendre au Tram Café, avec une ambiance plutôt parisienne, le café est situé sur le square de Wolftone, près du centre commercial Jarvis Centre.
image7 (2)

P1120741

JOUR 2

Quelque soit le jour de la semaine, si vous vous rendez à Grafton Street, il y aura toujours des artistes de rues pour vous faire passer un bon moment ! La rue commerciale très passante de la capitale est toujours bruyante, ou plutôt, musicale. Au bout de la rue, se situe sur votre droite le Shopping Centre de St Stephen Green, bâtiment absolument magnifique avec sa couleur bleu ciel et ses innombrables fenêtres, attardez-vous à l’intérieur ! Plus au sud, juste à côté du centre commercial, vous découvrirez le parc de St Stepheen Green, regorgeant d’oiseaux et de verdure. Installez vous près des fontaines, au centre, dans l’herbe ou sur un banc ou bien près de l’étang, avec les signes et les canards, et pic-niquez-y si le soleil est au rendez-vous. Faites tout de fois attention aux mouettes, qui pourraient avoir une envie pressante !

 

 

Une fois votre déjeuner terminé, allez à Merrion Square, non loin de là, où vous retrouverez aussi la plupart des musées gratuits de la capitale, dans le quartier géorgien. Admirez le style des maisons et les portes colorées, et allez découvrir les nombreuses peintures et sculptures de la National Gallery.

 

Vous pouvez pousser votre petit périple jusqu’à Trinity College, la célèbre université irlandaise. Admirez les magnifiques bâtiments et si votre budget vous le permet, allez voir la vieille bibliothèque et le book of Kells (environ 14€ l’entrée par personne). S’il vous reste de l’énergie, je vous conseille fortement d’aller voir le marché en arcade, le Georges St Arcade, composé de plein de petites boutiques, et pour finir, allez jusqu’au Powerscourt Centre, ancienne maison transformée en centre commercial !

IMG_5169

JOUR 3

Option 1 : allez aux jardins botaniques de Dublin, absolument magnifique au printemps, l’endroit compte de nombreuses serres, ils valent vraiment le détour ! Et pourquoi ne pas pic-niquer sur place, dans l’herbe ?! Les jardons sont assez excentrés, il faut compter 40 minutes de marche à partir du centre pour s’y rendre, ou alors prenez le bus, avec les lignes 9 ou 83.

Processed with VSCO with a6 preset

 

 

Option 2 : prenez le DART jusqu’à Howth pour une petite randonnée le long de la mer, sur la presque île qui se situe au nord de Dublin. Après l’effort, le réconfort ! Allez manger une glace chez Gino’s ou chez Yummies. Si vous voulez rester sur place le soir pour manger, vous pouvez déguster des fruits de mer ou un fish and chips dans plusieurs restaurants de la ville.

P1120683

Un petit marché vous attend également à Howth, avec de nombreux souvenirs et pas mal de petites choses à manger, parfait, après une randonnée !

JOUR 4

Option 1 : C’est le dernier jour ! Rendez-vous à SoMa ou à Pog après un réveil tardif pour prendre un brunch, goûtez les pancakes ou un avocado toast. Une fois votre appétit rassasié, octroyez-vous une session shopping dans Dublin et les boutiques de souvenirs (vous ne l’aurez pas manqué, les magasins de souvenirs irlandais Carrolls sont très très nombreux dans la capitale !).

 

Je vous invite ensuite à découvrir un peu l’histoire irlandaise. Pour cela, marchez le long du Liffey en direction du port, pour observer les Statues de la Famine, puis le Jeany Johnston, réplique au deux tiers d’un bateau d’immigration vers les Etats-Unis et le Canada ; la visite est payante mais vaut le détour selon moi, il s’agit d’une visite guidée, donc si vous vous débrouillez bien en anglais, n’hésitez pas à réserver votre billet ! Si vous voulez en savoir plus sur cette période de l’histoire irlandaise, allez visiter l’EPIC museum, situé juste en face du bateau.

 

Pour bien finir la journée, rendez-vous dans un Pub, dans le bateau restaurant MV Cill Airne, ou allez manger à Eddie Rockets, à l’esprit diner américain.

 

Option 2 : allez au Phoenix parc, le deuxième plus grand parc d’Europe, louez un vélo et approchez des daims (sans les nourrir, bien sûr, c’est interdit !), puis, allez prendre un café et/ou manger près du château situé dans le parc (le Phoenix Park Café).
L’après midi, faites un peu de shopping dans Dublin et ses nombreux magasins.

 

 

Les choses à faire en plus :
– Aller à Don Loaghaire ( à prononcer Don Liri) en DART pour manger une glace 99, de la crème glacée servie par les camions de glace. Le + si on y va le dimanche, c’est le food market, qui propose de la nourriture du monde entier, marchez le long de la jetée et aller voir le port.

 

– Aller à Malahide : décourvir la petite ville et le port, puis aller voir le château et ses magnifiques jardins, avec notamment ses serres et sa maison à papillons.

 

– Visiter le Guinness Store House, le musée d’art moderne et la prison de Kilmainham (avec un bon niveau d’anglais), qui se situent dans le même quartier.

image2 (1)
– Se rendre dans galerie Hugh Lane, assez rapide, et qui vaut surtout le coup d’oeil pour le studio du peintre Francis Bacon, assez surréaliste !

image2 (4)
– Si vous avez lu Ulysses de James Joyce ou vous intéressez à la littérature, rendez-vous à Sweny’s pour écouter une lecture d’Ulysses, soit en anglais, soit en français.

– Prendre un verre au Temple Bar : n’hésitez pas à demander une pinte de Guinness avec du blackcurrant (sirop de cassis)

image9
– Si vous avez de la chance et qu’il fait beau et chaud (vraiment très chanceux, alors), allez vous détendre sur les plages de Dublin, en pleine capitale, puis allez visiter le stade Aviva qui offre vue entière sur la ville !

image5 (1)

Bye bye Dublin ! J’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous aura surtout envie de venir découvrir Dublin qui est une ville très accessible et accueillante. J’espère également que le temps ne vous arrêtera pas, il faut être équipé pour venir à Dublin !

Ps : toutes les photos de cet article sont les miennes, sauf les photos présentes sur l’image d’en-tête.

 

 

3 réflexions sur “4 JOURS A DUBLIN AU PRINTEMPS

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s