MES NOUVELLES HABITUDES : ENVIRONNEMENT

C’était l’un de mes objectifs 2019 : modifier ma façon de vivre pour avoir un impact minimal sur l’environnement.

C’est quelque chose qui est devenu très important pour moi, d’un côté pour la planète, qui souffre terriblement, bien sûr, mais de l’autre, j’en avais marre de vivre en ne faisant qu’acheter et jeter ; on achète, on consomme, on jette. C’est d’une bêtise et d’une tristesse, on ne pense pas à l’avant, ni à l’après, on est tellement dans la consommation et dans l’utilisation des objets, qu’on en oublie tout ce que ça implique, sans parler de l’emballage, et même du suremballage, qui ne sert à rien. Bref, même si mes actions n’ont que de conséquences minimes sur l’environnement, je sentais le changement dans ma vie nécessaire, car si ce n’est pas moi qui le fait, alors qui ? Je partage donc avec vous mes « astuces », en tout cas, ce que j’applique désormais au quotidien dans ma vie de tous les jours. Mon objectif ici n’est pas de vous dire ce que vous avez à faire ou de vous faire culpabiliser, mais bien de partager avec vous mes résolutions, pour qu’on puisse en discuter ensemble.

cd8253a89187fafc0a7e53ff76baf8ae

CE QUE J’AI MIS EN PLACE

NE PLUS MANGER DE BŒUF

993a3dfc55c27ca0a3a0ad3642fa84b3

Ce n’était pas l’un de mes objectifs de cette année, pour être honnête. J’aime manger de la viande, même si ce n’est pas mon aliment favori. Mais, je me suis rendue compte récemment, que je n’aimais pas le bœuf plus que ça, et que l’empreinte écologique de la consommation de bœuf est énorme ; de plus, je ne me vois plus manger de vache, c’est un animal que j’aime beaucoup, c’est pour ça que j’ai décidé de ne plus manger de bœuf !

71172925e387fad19b501df0c244ddd8

Je dois dire que ça ne me manque pas, ça doit faire 2 mois que je n’ai pas mangé de bœuf, et je suis assez fière de moi. J’essaie de renforcer ma consommation de légumes type lentilles et haricots, qui sont assez bien pour remplacer la viande rouge.
En plus de ça, j’ai décidé de ne plus manger de bébé animaux, ou d’animaux type moutons, lapins, ce qui me dérangeait vraiment beaucoup, à vrai dire.

Pour en savoir plus sur la consommation de viande rouge et son impact sur l’environnement :
– je vous invite à regarder le documentaire Cowspiracy sur Netflix

NE PLUS ACHETER DE BOUTEILLE EN PLASTIQUE

75185c28f9081b90eb4a6f09534abf1d

Quand j’y pense, ça me paraît évident : pourquoi acheter une bouteille d’eau quand on a de l’eau gratuite à disposition ? Certes, parfois l’eau n’est pas très bonne au robinet, et l’on peut avoir peur de certaines substances potentiellement présentes dans l’eau ; mais aujourd’hui, il existe de nombreuses solutions pour filtrer l’eau, donc plus d’excuses selon moi. Parfois, ça arrive d’oublier de prendre une bouteille d’eau avec soi, mais pas tout le temps, il est quand même facile de s’en rappeler.
Je suis quelqu’un qui boit beaucoup d’eau, donc j’aime avoir une bouteille d’eau avec moi. Vous vous rendez compte de la quantité de bouteilles d’eau qu’on jette, alors que la bouteille ne sert au final que quelques minutes ? C’est si énorme ! Alors qu’il existe de nombreuses solutions qui s’adaptent à chacun, comme des bouteilles d’eau en plastique dur (bien que ce ne soit pas la meilleure solution, le plastique n’étant pas très bon pour la santé, ni pour la planète), en verre ou en métal. Ces bouteilles ne coûtent pas très chères et vous dureront de nombreuses années.

5d875f17e5fc1c85563bc061267e90f7
Je vous invite à calculer : comptez le nombre de bouteilles d’eau en plastique que vous achetez par mois, ou par an, puis regarder le prix d’une bouteille en verre ou en métal : le calcul est vite fait. En plus d’être écologique, la solution est économique !

afe1f9ec5b989d2819de7998d9b604da

Pour en savoir plus sur les bouteilles en plastique et les déchets qu’elles représentent :
Reporterre
Notre planète

Pour filtrer l’eau : consoglobe

NE PLUS UTILISER DE SACS PLASTIQUE/PAPIER

8d1eba3063df4dd3376227df7c559bc7

Pour moi, c’est juste une habitude à prendre : « non merci, je ne veux pas de sacs ». Aujourd’hui, il existe de nombreux sacs réutilisables en tissus (bien mieux qu’en plastique) qui se plient et si glissent facilement dans un sac à main ou tout autre sac. Il y en a en plus de très beaux, et il y a aussi l’option des tote bags. Que ce soit pour faire les courses ou du shopping, on peut aussi se passer d’un sac plastique qui va, encore une fois, servir à peine quelques minutes. Certes, quand vous vous balader dans la rue, il n’y a pas le logo de la marque sur votre sac qui dit à tout le monde « regardez, j’ai acheté quelque chose dans ce magasin », mais franchement, on s’y fait très vite !

edac2e2903170e920d6741c55ad594ee

Pour en savoir plus sur l’impact des sacs plastiques sur l’environnement :
Reporterre
Reporterre
Reporterre

ACHETER PLUS DE VINTAGE

f7d6612597f5b9409e6333d91f477026

Comme vous le savez, j’adore les vêtements, j’en achète très souvent, mais, il faut quand même savoir que fabriquer un vêtement est extrêmement énergivore et très polluant. Alors, sans pour autant arrêter d’acheter des vêtements et accessoires neufs, j’essaie d’acheter de plus en plus vintage, dans des friperies. En plus d’être écologique, cette solution est économique, on paie les vêtements beaucoup moins chers, pour une qualité presque identique. De même, lorsque je ne veux plus de mes vieux vêtements, je les vends ou les donne, ça évite à des personnes d’en acheter des neufs et à moi de les jeter alors qu’ils peuvent encore servir. Et même quand mes vêtements ne sont plus portables (tâches, trous…) je ne les jette pas, je les donne au relais, qui peuvent les recycler en récupérant les fibres du tissu.

64511547d0a335b7712bc3ff6f05abf8

Pour en savoir plus sur l’impact des vêtements sur l’environnement :
Notre Planète
Notre Planète
Reporterre

Pour en savoir plus sur le Relais : 
Le Relais

UTILISER MOINS DE PRODUITS TRANSFORMES/CHIMIQUES

d81f860c4a5a9b7805a2a103aba11a7d

On y pense pas forcément, et pourtant : si on achète un produit brut ou moins transformé, on pollue moins, tout simplement parce qu’il y a moins d’étapes de transformation de matière première, moins de machines qui travaillent, moins d’énergie consommée. J’applique cette solution surtout dans la cuisine et dans la salle de bain : acheter plus de produits type fruits et légumes frais, si possible sans emballage, pour les transformer soi-même. Pour la salle de bain, j’achète maintenant plus de produits bruts, ou avec peu d’ingrédients, en plus d’être plus écologiques, ils sont meilleurs pour la santé ! Par exemple, j’utilise de l’aloé vera (99,9%), de l’huile de jojoba pure, et bientôt bien plus j’espère. Ce sont des petites choses qui peuvent paraître anodines mais qui, mises bout à bout, peuvent faire la différence, d’autant plus que si vous n’achetez pas de produits transformés, le fabriquant finira par en produire moins (oui, bon, il en faut beaucoup quand même, mais c’est un début).

71714fb2f66d65a6edc83ee26609f689.jpg

UTILISER MOINS DE PAPIER

9fd6e01a86ad5efbfaf581e8e92c6a4a

Aujourd’hui, c’est quand même plus facile qu’avant : on vit dans un monde numérisé (attention quand même à la consommation numérique qui peut être très polluante, je vous en parle un peu plus bas) où l’on n’a pas besoin d’avoir de support papier. Réduire ma consommation de papier a été facilitée par l’utilisation de mon ordinateur en cours, bien sûr, mais pas seulement. La plupart du temps, je vends mes vêtements que je ne porte plus en ligne, sur Vinted, et avant, quand j’envoyais mes colis, j’imprimais le bordereau d’envoi sur une feuille A4, le bordereau prenant la moitié de la page, et étant en couleur. Une fois la feuille découpée, je jetais la moitié de la feuille, donc la partie vierge, à la poubelle. Maintenant, j’ai décidé de réduire le format à un quart de la feuille, d’imprimer en noir et blanc, ce qui utiliser donc moins d’encre, et de soi, réutiliser la feuille pour imprimer d’autres bordereau, soit de me resservir de la feuille pour une autre utilisation, c’est simple, mais c’est quelque chose que je ne faisais pas avant, par flemme.

fc5da2d203fb973640cc2af2477510c4

pour en savoir plus sur votre consommation de papier :
Eco Info
Jungle Print

UTILISER MOINS D’EAU

57baeb5925d087a0517224b5de8a893c

On se demande comment on peut consommer moins d’eau, c’est vrai, ça paraît un peu difficile. Et pourtant, rien de plus facile, il suffit de prendre de nouvelles habitudes, en quelques semaines, le tour est joué !
D’abord, je prends moins de douches ; avant, je prenais une douche quotidiennement, alors que c’est totalement inutile selon moi, à moins de beaucoup transpirer la journée (après une séance de sport, ou l’été quand il fait chaud) il n’est franchement pas indispensable de se doucher tous les jours, c’est même plutôt déconseillé. Donc, maintenant, je prends une douche à peu près tous les deux jours, et ça ne change pas grand chose pour moi, mais de cette manière, je consomme beaucoup moins d’eau. Etant donné, aussi, que je bois beaucoup d’eau, je dois aller pas mal de fois (beaucoup de fois…) aux toilettes, donc, quand je suis chez moi, j’évite de tirer la chasse d’eau à chaque fois que je vais aux toilettes.
Ensuite, ça peut paraître évident, mais : j’éteins l’eau quand je me brosse les dents, me lave les mains, quand j’utilise un robinet. Quand je vois quelqu’un laisser le robinet ouvert inutilement, ça m’énerveee ! C’est simple : je prends du savon, je mets un peu d’eau dessus, j’éteins le robinet, je me lave les mains, puis je me rince les mains ! C’est une habitude à prendre, mais une habitude vite prise.

7c0cae7fffbdc32b2590b2cac1acdfb5

Pour en savoir plus sur votre consommation d’eau :
Notre Planète

RECYCLER PLUS

81619ca4a9e5d2e833d51c613bf374bd

C’est, heureusement, quelque chose que la majorité des gens font, recycler, c’est devenu quelque chose de presque naturel. Je ne vais donc pas m’étaler, parce que vous connaissez sûrement le topos. Si ça vous intéresse, vous pouvez vous renseigner sur les consignes de recyclages de l’endroit où vous vivez. Et si vous voulez vous faciliter les choses, achetez des poubelles de tri, avec plusieurs bacs, c’est encore plus simple. Tout ce qu’il faut, c’est ne pas avoir la flemme !

878471fd4aee2b43ae0a04435fa745f7.jpg

Pour en savoir plus sur le recyclage :
Eco Système
Le site de Tom
Ooreka

SUPPRIMER MES MAILS QUOTIDIENNEMENT

96f010137edfb08903154291dcb5a2b9

Je vous en parlais un peu plus haut, l’empreinte écologique numérique ne cesse d’augmenter et de polluer. Même si ça ne pollue pas autant qu’une voiture, tout le monde, aujourd’hui, a une empreinte écologique numérique de plus en plus lourde, et on ne s’en rend même pas compte, c’est une pollution invisible. Il y a quelque chose de simple que je fais maintenant quotidiennement, c’est supprimer mes mails, et me désabonner des newsletter. Regardez votre boite mail et le nombre de mails (ouverts ou même pas ouverts) qui s’y trouvent, et dites vous que votre boite mail ressemble à toutes les autres boites mail, et en plus, vous en avez sûrement plusieurs ; vous imaginez combien de mails ça représente ? C’est énooorme. Alors, tous les jours, je prends deux minutes pour supprimer ces mails inutiles que je n’ouvre même pas. Le truc, c’est que, pour conserver ces mails, des serveurs tournent en permanence, parce qu’ils occupent de la place, et ces serveurs doivent être gardés à une certaine température, bref, vous avez compris, ce sont les serveurs qui consomment énormément d’énergie, et donc, qui polluent. C’est pour ça que maintenant, je supprime mes mails tous les jours !c4c6ce9da7405d10eb1f7ce78ec39bf9

Pour en savoir plus sur la pollution numérique :
Novethic
TV 5 monde
Korii

MES OBJECTIFS FUTURS

Parce que le chemin est long pour parvenir à changer ses habitudes, il y a encore plein de choses que j’ai envie de changer, et ce, rapidement, mon objectif, d’ici la fin de l’année 2019, c’est de parvenir à faire toutes les choses que je vous explique juste en dessous !

8b1d398d156706604e83158b06525ffb

UTILISER DES COTONS RÉUTILISABLES

e55b41e5cd3eff4f3a4c5df9d6603305.jpg

Je compte mettre cette habitude en place le plus vite possible. Je consomme au minimum 2 cotons par jour, mais ça peut monter jusqu’à 6 ou 7. Donc par semaine, ça fait environ une vingtaine de cotons, tous ces cotons qui servent à peine une minute. Il existe maintenant beaucoup de cotons réutilisables, lavables apparemment aussi bien, voire mieux que les cotons jetables. J’ai donc décidé de fabriquer moi-même des cotons réutilisables.

Pour en savoir plus sur les cotons réutilisables :
Infodurable
L’express
We are the drops

RÉDUIRE L’UTILISATION DE COTONS TIGES

bdb8dca657b2208cad8ea5d84070a0e3

Même si les cotons-tiges en plastique sont désormais interdits en France, pour moi, le problème est le même qu’avec les cotons : on les utilise trente secondes et ensuite, ils partent à la poubelle. En plus, les cotons-tiges ne sont pas vraiment recommandés : ils ne font que repousser la cire au fond de l’oreille. Donc, j’aimerais utiliser beaucoup moins de cotons tiges, et me tourner vers des nettoyants pour oreilles à l’eau de mer. C’est simple, ça fait moins de déchets, et c’est plus efficace.

Pour en savoir plus sur les cotons tiges :
La Provence
L’express
Reporterre

UTILISER DES SERVIETTES HYGIÉNIQUES RÉUTILISABLES

6c951cc0920fac6d3ee17ab50f65f817

Les serviettes hygiéniques représentent énormément de déchets, et en plus, ils ne sont pas vraiment très bons pour la santé, avec leur composition très chimique… N’ayant pas un flux important, je pense qu’il sera facile pour moi de me diriger vers des serviettes hygiéniques réutilisables et lavables, et d’ailleurs, une fois achetées, elles sont très vite rentabilisées et on fait vite des économies. J’aimerais donc me procurer des serviettes hygiéniques réutilisables dès que possible, et donc arrêter d’acheter des serviettes hygiéniques à usage unique.

Pour en savoir plus sur les serviettes hygiéniques réutilisables :
Eco Conso
Planetoscope
Echos verts

ACHETER PLUS EN VRAC

7ef59cb553c5036f8d3fa8c15d6845cf

Les magasins bios sont de plus en plus nombreux et donc de plus en plus accessibles, et maintenant, même les grandes surfaces proposent également un rayon vrac assez imposant, il devient donc de plus en plus facile d’acheter en vrac. Acheter en vrac c’est bien, mais faire zéro déchets, c’est mieux. Avec le vrac, on vous propose un sac en papier pour prendre ce dont vous avez besoin, mais j’aimerais me fabriquer mes propres sachets en tissus, réutilisables, pour faire mes courses en vrac, comme ça, zéro déchet !

ad12f5ea07b68a0745146a978a652fbb

Pour en savoir plus sur le vrac :
Xoriburu
L’info durable

NE PLUS UTILISER DE PAILLE EN PLASTIQUE, même à l’extérieur

afd5d75ba893cb62f9f7724b0aead3ca

Ahhhh, les pailles ! Ce truc totalement inutiles mais dont personne ne se passe ! Certes, les pailles en plastiques sont désormais interdites en Europe, mais ça va mettre du temps avant d’être mis en application partout, et puis elles seront quand même remplacées par des pailles en papier. Et même si je n’achète jamais de paille, on m’en donne toujours une quand je vais boire quelque part, ce qui est assez agaçant pour moi. Alors, j’aimerais acheter une paille réutilisable, soit en bois, soit en métal, pour la prendre toujours avec moi, au cas où. Ca peut paraître anodin, mais si ça peut faire acheter moins de pailles aux restaurants, c’est déjà ça !

Pour en savoir plus sur les pailles :
National Geographic
Sud Ouest

NE PLUS UTILISER DE CELLOPHANE ET DE PAPIER ALUMINIUM

81912bc16870c02a44ecc1e14bbe14d7

On a l’impression qu’aujourd’hui, on ne peut pas se passer de papier aluminium ou de cellophane, alors qu’en fait, ils sont totalement inutiles et extrêmement polluants. J’aimerais tout simplement arrêter d’en acheter, et le remplacer, soit par des tupperwares, soit par du beewrap, qui est un papier recouvert de cire d’abeille, il suffit de placer le papier sur ce que vous voulez conserver, et de passer sa main dessus, pour chauffer la cire. Une fois chauffée, elle va adhérer à votre aliment ou à votre récipient !

En savoir plus sur le beewrap :
My Bee Wrap
Lily Craft

NE PLUS UTILISER DE TUPPERWARE EN PLASTIQUE

960a47778fffb68e9f1e1579b6ad6308.jpg

Encore et toujours du plastique ! Les tupperwares, c’est vraiment hyper pratique, et c’est réutilisable ! Mais, le plastique, c’est chiant ; ça pollue, sa durée de vie n’est pas éternelle, et en plus, ça serait mauvais pour la santé. En effet, des études ont été menées et ont prouvé, qu’une fois chauffé, le plastique libère des substances toxiques (présentes dans le plastique) et se retrouvent donc dans votre nourriture… C’est pour ça que j’aimerais « investir » dans des tupperwares en verre uniquement. En plus, il y a tellement de bocaux en verre vendus dans le commerce avec de la nourriture à l’intérieur, c’est comme si vous aviez un bocal gratuit, donc autant les réutiliser pour conserver de la nourriture au frigo, comme un tupperware classique.

Pour en savoir plus sur le plastique :
Green Peace
L’express

MANGER PLUS BIO

d9a7562332a6f18f89fe450a412080f6.jpg

C’est vrai que le bio coûte plus cher, mais il est bien meilleur pour la santé, et pour la planète. Je ne dis pas que je veux manger uniquement bio, je n’en ai pas vraiment les moyens, mais j’aimerais inclure plus de nourriture bio dans mon alimentation.

Pour en savoir plus sur le bio :
Bio

PARTICIPER A DES SESSIONS DE RAMASSAGES DE DÉCHETS

d0905641a3cd20f354146710610a0725

Voici mon dernier objectif, j’aimerais participer à nettoyer la planète. Il n’y pas une fois où je sors de chez moi et où je ne vois pas un déchet par terre ou que je ne vois pas quelqu’un jeter un déchet par terre, et ça m’énerve tellement ! Premièrement, j’aimerais avoir toujours sur moi, ou dans ma voiture, un sac, pour y mettre les déchets que je ramasse et s’il n’y a pas de poubelle à proximité. Puis, j’aimerais aussi participer à des sessions de ramassages de déchets, qui sont organisées un peu partout (renseignez-vous auprès de votre ville si ça vous intéresse, vous pouvez aussi trouver pas mal d’événements sur Facebook), ça permet d’aider un peu à dépolluer la planète, et de passer un bon moment en rencontrant de nouvelles personnes.

Ps : pour ceux qui habitent au Mans, comme moi, cette page Facebook peut vous intéresser : facebook

cdaa833ee3ef7179ff368fe0220739f6

Quelques chiffres : Novethic

Bien sûr, ce ne sont que de petits gestes, qui ne sont rien à côté de ce que les gouvernements et entreprises pourraient faire pour sauver la planète, mais je dois dire que je me sens beaucoup mieux à vivre comme ça, je culpabilise moins, et j’ai vraiment l’impression de faire quelque chose pour aider la planète. Qu’en pensez vous ?

230fe6422b5a7fee0bb460c0a1147ae9

Est-ce qu’il y a des choses que vous faites au quotidien pour faire bouger les choses ? Qu’est-ce que vous pensez de ce que j’ai entrepris ? J’attends vos avis sous cet article avec beaucoup d’impatience, car plus on en discute, plus les choses changent.

Une réflexion sur “MES NOUVELLES HABITUDES : ENVIRONNEMENT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s