MA DETOX DE SUCRE

On en parle un peu partout en ce moment ; la détox de sucre, on dit qu’elle fait des miracles, alors j’ai décidé de tester !

Etant une grande adepte des gâteaux de supermarchés, j’ai décidé de faire quelque chose. Mon problème, c’est que je mange(ais) tout le temps des gâteaux, sans vraiment pouvoir m’arrêter : des cookies, des céréales…sans me rendre compte que c’était plein de sucre (pour ne pas dire uniquement). Quand on mange sans arrêt des sucreries (quand je dis sans arrêt, je dirais que c’était au moins deux fois par jour), c’est difficile de s’arrêter, alors j’essayais de manger mieux, de manger plus sainement, de manger moins de gâteaux, mais il y avait toujours cette envie de sucre qui me poursuivait tout au long de la journée, et pour cause, parce que j’avais beau arrêter de manger des gâteaux industriels, je consommais encore du sucre rajouté ou en trop grande quantité et sans m’en rendre compte.

menu-detox-sans-sucre-702x336.jpg

Le problème, aussi, c’est que je ne comprenais pas bien pourquoi j’avais tout le temps envie de sucre, envie de manger des gâteaux, alors que je savais que je n’avais pas faim. Avant de commencer, je n’étais pas sûre non plus de pouvoir le faire ni de vouloir le faire, parce que j’aimais trop les gâteaux, et je me disais « pourquoi arrêter si tu aimes trop ça ? » mais en fait, c’était le sucre dans mon corps qui parlait, j’étais accro au sucre. Je ne pensais même pas que ça pouvait arriver, que l’addiction au sucre existait !

Avant de commencer ma détox de sucre, donc, j’ai voulu me renseigner sur ce qui m’attendait, j’ai fait des recherches sur internet, mais aussi sur youtube. Je voulais comprendre ce qui se passait dans mon corps quand je mangeais du sucre. Ensuite, je me suis lancée, un lundi, après avoir fait les courses, parce qu’on ne commence pas une détox de sucre sans assurer ses arrières.

Je vais essayer d’expliquer ici ce que le sucre provoque sur le corps dans les grandes lignes, parce que je ne suis pas une experte, et que j’aurais peur de vous dire quelque chose de complètement faux.

boite-de-donuts.jpg

Ce qui m’a réellement fait sauter le pas, c’est une vidéo de la youtubeuse Sleeping Beauty, non pas sur le sucre, mais sur ce qu’elle mange dans une journée. En regardant sa vidéo, je me suis dit qu’elle ne mangeait pas beaucoup, et qu’elle ne faisait surtout jamais plaisir, et je me suis dit que j’avais raison, surtout quand j’ai vu les commentaires. Mais ensuite, en lisant ses explications et en me renseignant sur la fameuse détox de sucre, je me suis rendu compte qu’elle mangeait tout ce dont elle avait besoin et que les gâteaux n’apportent qu’une satisfaction éphémère et pas vraiment réelle. J’ai décidé de me lancer, sans grande conviction et en pensant que ça ne marcherait pas et que je n’arriverais pas à tenir deux semaines, ou que je re-consommerais des gâteaux après parce que, de toute façon, j’aimais trop ça.

Voilà pour la petite histoire, je vous explique tout maintenant, si jamais vous voudriez faire une détox de sucre !

LE SUCRE

Il provient principalement des plantes et provient de différentes molécules (glucose, fructose, lactose, saccharose, maltose… ce sont ces appellations que vous allez retrouver dans la liste des ingrédients sur vos paquets de gâteaux, quand ce n’est pas marqué « sucre »), c’est ce qui va donner une saveur sucrée à ce que vous manger. Si des aliments sont naturellement sucrés comme les fruits, d’autres, et c’est de plus en plus le cas aujourd’hui avec les produits ultra-transformés, sont sucrés artificiellement, et à outrance.
Si la majorité du sucre que l’on connait et que l’on consomme vient des plantes (canne à sucre, agave…), on peut également trouver du sucre de provenance animale comme le miel. Au départ, et je trouve ça très intéressant, le goût sucré dans un aliment est un bon indicateur pour connaître la valeur énergétique d’un aliment. Par exemple, le lait maternelle est sucré, et c’est le premier aliment que l’on ingère. C’est usage a bien sûr été détourné par l’agro industrie ; Il existe aussi aujourd’hui des sucres de synthèse, comme l’aspartame.

sucres.jpg

Il existe plusieurs types de sucres, dont les principaux sont :
– sucre complet : c’est le sucre dit « non raffiné », c’est-à-dire brut, il est humide puisqu’il est avec de la mélasse.
– sucre blanc : c’est le sucre le plus commun, il est composé de cristaux blancs et c’est celui qu’on achète le plus.
– sucre roux de canne : ce n’est en fait que du sucre blanc auquel on a donné un goût et une couleur brune grâce à du rhum, de la vanille ou encore de la cannelle.
– sucre glace : il s’agit de sucre blanc là encore, mais les cristaux sont tellement petits qu’on ne peut pas les sentir.

Quand on ingère du sucre, sous n’importe quelle forme, qu’on le voit ou ne le voit pas (dans des gâteaux par exemple), notre corps le digère ; il permet d’apporter de l’énergie au corps immédiatement, mais il n’est pas fait pour être stocké par le corps.
Une fois dans le corps, une partie du sucre va donc être utilisée immédiatement sous forme d’énergie si le corps en a besoin ; une autre partie sera utilisée dans les heures qui suivent, toujours sous forme d’énergie. Par contre, si on en mange trop, le corps va transformer le sucre en graisse et va le stocker pour quand il en aura besoin.

Il y a autre chose qui se passe lorsqu’on mange du sucre puisqu’il produit de l’insuline, qui va aider le corps à utiliser le sucre en énergie, et cette insuline circule dans le sang, ce qui fait augmenter le taux de sucre sanguin, l’indice glycémique ! C’est assez compliqué tout ça, du coup j’ai prix un schéma pour mieux comprendre :

taux-sanguin

Il existe donc trois types d’aliments sucrés :
les aliments à indice glycémique élevé (gâteaux, céréales, riz blanc, pommes de terres, le pain, plats préparés…)
les aliments à indice glycémique moyen-modéré (chips, bananes, flocons d’avoine, fruits…)
les aliments à indice glycémique faible (pâtes et riz complet cuits al dente, avocat, toffu, chocolat noir à plus de 70%, les pommes, la plupart des légumes, le quinoa, le fromage blanc nature…)

En fait, les aliments à indice glycémique élevé sont consommés très rapidement et contiennent donc beaucoup de sucre, et en plus de ça, le taux d’insuline chute énormément au bout de deux heures : il est en dessous de ce que vous avez besoin, c’est pour ça que, même si vous n’avez pas faim, votre corps va vous réclamer du sucre, parce qu’il n’en a plus, donc vous allez remanger quelque chose de sucre et c’est parti pour le cercle vicieux !

32338-sucre_3_etapes_pour_se_desintoxiquer.jpg

RÉSEAUX SOCIAUX QUI PEUVENT VOUS AIDER

sleepingbeautyytb

sucrezvosfraises

plantatitude

cha_mange_mieux

delicesdetouslesjours

faismoicroquer : article très complet mais assez drastique sur la cure

MA LISTE DE COURSES

Ce qui est important pendant la detox de sucre, c’est de cuisiner ! Vous ne pouvez pas ne pas cuisiner, parce que la plupart du temps, tout ce qui est déjà fait est bourré de sucre et de sel ! Par contre, on peut trouver plein d’astuces pour ne pas passer trop longtemps en cuisine, surtout si on aime pas ça.

lait de soja
flocons d’avoine
chou rouge
avocat
concombre
tomate
salade
pâtes/riz/quinoa
crevette
pois-chiche
courgette
carotte
tomates concassée et pelée
haricot rouge
pommes de terre
thon
toffu
beurre de cacahuète pur
graines de chia, lin et sésame
comté
riz soufflé sans sucre ajouté
oeuf
blanc de poulet
pomme
fraise/framboise/myrtille
raison
oignon rouge
compote de pomme sans sucre ajouté
crackers sans sucre ajouté
pastèque

Cette liste n’est pas vraiment complète mais elle vous donne une bonne idée de ce que vous pouvez acheter pour préparer une détox, globalement, j’ai acheté des glucides, des protéines (animales ou végétales), un peu de sucre (fruits), des lipides, des fibres, bref tout ce dont on a besoin !

42fa6678c1bf5930811f4f182558eb11.jpg

LES ALIMENTS QUE JE NE MANGEAIS PLUS

les produits laitiers (lait, yaourts, fromages, crème fraîche…)
les gâteaux industriels
les glaces
Le chocolat au lait
Le pain de mie
Les céréales du petit déjeuner
Les jus de fruits
Le pain (deuxième semaine)
Les bonbons
Les gâteaux apéritifs

Le plus difficile pour moi, ça a été le petit déjeuner ! Avant, je mangeais des céréales avec du lait et un verre de jus d’orange ou alors du fromage blanc avec un granola, du chocolat et toujours un verre de jus d’orange.

boite-de-donuts

MES REPAS

J’ai fait ma cure début août pendant deux semaines. Pour ce qui est du rythme de votre cure, c’est vous qui voyez, vous pouvez très bien y aller progressivement (arrêter certains aliments la première semaine, puis éliminer le reste la deuxième) mais je ne le conseille pas trop parce que après, vous n’irez peut-être pas jusqu’au bout.

a63e3dc0b1851af3559a4feb1de8cc35.jpg

Petits déjeuners : j’alternais selon les jours, mais le plus souvent je conservais un petit déjeuner « sucré », et avec, je buvais un verre d’eau, ce qui était assez difficile au début mais on s’y fait facilement.

1- Pancakes avec du chocolat noir
La recette était plutôt simple : mixer ensemble des flocons d’avoine (réduits en farine, vous pouvez aussi prendre de la farine classique ou complète), de l’eau, un œuf, de la levure chimique, du cacao maigre en poudre (optionnel), des myrtilles mixées (optionnel). Selon la texture, vous pouvez ajouter la quantité.
Avec, je prenais soit du beurre de cacahuète, soit un carré de chocolat noir (80%) fondu.

2- Porridge avec de la compote
Recette : flocons d’avoine (trois à quatre cuillères à soupe), ajouter de l’eau jusqu’à arriver au niveau des flocons d’avoine, puis mettre au micro-onde pendant deux minutes. Ensuite, rajoutez un peu de lait végétal pour une texture plus onctueuse. C’est très rapide et hyper bon. Ensuite, il s’agit de rajouter des trucs, parce que sinon, c’est un peu fade.
Personnellement, j’ajoute pas mal de truc : des graines, je peux ajouter un carré de chocolat noir qui fond très vite, du beurre de cacahuète, des fruits, des fruits à coque, de l’arôme de vanille, de la cannelle… bref, les possibilités sont infinies, vous faites ce que vous voulez !
Avec ça, je prends un (petit) bol de compote de pommes.

80363233573820cfd7c592ac420fdc99

3- Oeuf – jambon
J’ai un peu de mal avec les petits-déjeunes salés mais quand on se lève tard ça peut être pas mal ! Je pense que juste un œuf (à la coque) et du jambon c’est pas vraiment suffisant mais bon, on fait avec ce qu’on a. On peut également manger l’œuf avec du pain (complet, c’est bien mieux).

Déjeuners : L’été c’est plus facile qu’en hiver, on mange plus facilement des salades avec un peu de tout à l’intérieur, ça reste assez léger mais ça nourrit bien.
J’ai aussi cuisiner un plat que j’aime beaucoup à base de pommes de terre, de haricots rouges, de tomates pelées, d’oignon rouge et d’épices (la recette est disponible ici)
Le mieux pour un déjeuner, c’est de manger des légumes et un féculent, et des protéines, que ce soit de la viande, des œufs, du poisson ou des légumes secs.

8642944b64f9d94fe184f0ebe52b0871.jpg

En cas : Au début c’était compliqué de faire sans goûter, surtout quand on a l’habitude de manger des gâteaux ou bien du pain de mie avec du nutella. N’étant pas une grande fan de fruits, c’était un peu compliqué de trouver de quoi combler mon appétit.
D’ailleurs, pour ce qui est des fruits, faites attention à ne pas trop en manger, parce qu’ils contiennent du sucre et peut vous faire garder l’habitude du goût du sucre et faire que la cure ne va pas vraiment marcher. Si vous pouvez complètement les arrêter pendant une semaine, c’est bien.
Personnellement, je mangeais la plupart du temps un fruit, de la pastèque, une pomme ou des raisins, avec des crackers (recouvert de beurre ou non) et de l’eau, bien sûr.
En fait, le mieux à faire je pense, c’est de manger un en cas salé, meilleur pour la santé et plus nourrissant, c’est-à-dire manger des radis ou des bâtonnets de carotte par exemple.

 

Dîners : L’été, là encore, facilite pas mal les choses. Le soir, c’est un repas plutôt léger, donc facile à préparer. La plupart du temps, je mangeais de la salade avec un accompagnement. J’ai par exemple fait des quiches (thon-tomates ou aux légumes) sans pâte et avec du lait végétal, j’ai aussi fait des salades de légumes, des œufs brouillés, du blanc de poulet. En hiver, vous pouvez aussi opter pour une soupe !
Sinon, j’ai aussi fait ma recette de spaghetti bolognaise vegan.

5acace9f07e6573f5f1a9ae5bc78933f

La fin de repas : elle était assez difficile parce que j’avais tout le temps envie d’une touche de sucré, étant donné que je ne pouvais pas manger de yaourt et que les fruits, c’est pas trop mon truc, j’optais de temps en temps pour un bout de fromage sans sucre, c’est à dire sans lactose, comme le comté.

Le pain : assez compliqué aussi, j’adore le pain, j’en mange à presque tous les repas. La première semaine, j’en ai mangé, en me disant qu’il y avait quand même pas mal de sucre dedans et que c’était pas terrible. La deuxième semaine, j’ai plus ou moins arrêté pendant deux-trois jours, puis j’ai repris en ne mangeant qu’un morceau de pain par jour, ce qui est déjà plus raisonnable. Si vous voulez vraiment manger du pain, optez plutôt pour du pain complet.

recette-e14297-pain-complet.jpg

LES RÉSULTATS

En vrai, je n’ai pas vraiment perçu les résultats sur mon corps, je n’ai pas vraiment perdu de poids, ou tout au plus quelques centaines de grammes. Ce que j’ai remarqué, c’est que je me sentais mieux, j’avais l’impression d’avoir plus d’énergie, je n’avais même pas envie de manger de gâteau, ce qui était le but ! Comme je mangeais en un peu moins grande quantité, je buvais pas mal d’eau, donc j’avais un ventre plus plat et beaucoup moins de problèmes de digestion.
Au final, cette détox a été très bénéfique parce que je n’avais plus envie de manger de sucre, tout le sucre que je mangeais, c’était dans des gâteaux faits maison, donc dans des choses où je contrôle la quantité de sucre. Au final, juste après avoir fini la cure, je sentais vraiment beaucoup le sucre dans les aliments.
J’aurais pu continuer la cure pendant plus longtemps, mais je n’en ai pas ressenti le besoin, tout simplement parce que j’avais pris de nouvelles habitudes et que je ne voulais pas vraiment consommer de sucre.  Ou plutôt, j’ai continué sans vraiment continuer, puisque je ne mangeais toujours pas de sucre, mais c’était sans me forcer. En deux semaines, j’ai réussi à prendre l’habitude de cuisiner, de faire des choses rapides mais très bonnes. Je mange plus de légumes qu’avant, j’adore ça et maintenant j’ai du mal à faire un repas sans légumes.

6afdf11a369054a7016eba7d5ea41f83
Pendant ma cure, ça ne m’a pas paru si difficile que ça, contrairement à ce que j’avais pu lire, et ça m’étonnait, je me demandais ce que je faisais de mal, pourquoi je ne ressentais pas le manque de sucre. En vrai, je ne sais toujours pas pourquoi ça s’est passé comme ça pour moi, je pense que c’est différent pour chaque personne.
Quand on fait une cure, et je trouve ça génial, c’est qu’on découvre une nouvelle façon de se nourrir et de cuisiner, on découvre des aliments qu’on ne connaissait pas où dont on ne savait pas quoi faire, comment les cuisiner.
Je vous partagerai au fur et à mesure mes recettes sur le blog, des très simples et des plus compliquées, si vous chercher des recettes pour votre cure, je vais vous lister quelques recettes simples et très bonnes. Ce que je vous conseille, c’est de faire une liste de ce que vous aimez manger avant de commencer et avant de faire vos courses, vous pouvez noter des recettes que vous connaissez et que vous aimez, ou même adapter des recettes que vous aimez mais qui ne conviennent pas pour la cure !

d0f6b9cf648b7de8bce54c3dd20fb5ff

ET APRES ? 

Ça, c’est la grande question, comment je mange maintenant ? J’ai fait ma cure début août pendant deux semaines et j’ai gardé mes habitudes prises pendant la cure.
Je ne mange toujours pas de gâteaux types cookies vendus dans les supermarchés ; par contre, je mange des pâtisseries, qu’elles soient faites maison ou achetées en boulangerie. Je ne mange pas de céréales non plus, alors que j’adorais ça avant. Je mange du pain presque à tous les repas, mais pas plus d’un morceau, je ne bois plus de jus de fruits, sauf exception (une fois par semaine), mais ça ne me dit plus rien ! En fait, j’ai atteint mes objectifs puisque je ne mange plus de gâteau mais je me fais quand même plaisir de temps en temps. Ca a été un peu plus compliqué après mon opération des dents de sagesse parce que je ne pouvais manger que du liquide, et surtout froid, ce qui veut dire yaourt et glace. Je mange un peu plus de yaourt que pendant la cure maintenant mais j’évite les produits laitiers qui me donnent des boutons et que je ne digère pas hyper bien. Mes petits déjeuners sont toujours composés de porridge dont je suis folle !

Au final, je suis très contente d’avoir fait cette cure parce que je suis libérée de mon addiction et que j’apprécie plus les légumes, contrairement à avant. J’apprécié aussi plus les desserts/gâteaux quand j’en prends.

 

J’espère que l’article vous a plu, dites moi si vous aussi vous comptez faire une détox de sucre !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s